Quand changer de siège auto pour votre bébé ?

Quand changer de siège auto pour votre bébé ?

Votre bout de chou ressemble davantage à un bonhomme Michelin qu’à un petit ange dans son siège auto ? Il y a fort à parier qu’il est temps d’en changer !

La première chose très importante à savoir, c’est que jamais, au grand jamais, il ne faut choisir un siège auto en fonction de l’âge de votre bébé. L’âge est un paramètre assez flou, qui ne reflète pas les nombreuses disparités que l’on retrouve dans le développement de chaque enfant.

Et vous n’avez pas attendu de lire cet article pour vous en rendre compte : vous observez bien au quotidien que deux enfants du même âge peuvent être très différents en termes de poids, de taille et de stade de développement. Bref, lorsqu’on parle sécurité routière de l’enfant, on bannit généralement la notion d’âge, pour s’intéresser surtout à sa morphologie (poids, taille).

La règlementation en matière de sièges auto

Les règles concernant la sécurité routière des mineurs sont très précises. Afin de voyager en toute sécurité avec votre enfant, vous devez veiller à ce que son siège auto soit homologué selon les normes R44 ou i-Size (R129). Selon la norme du matériel choisi, plusieurs groupes sont définis en fonction du poids de l’enfant et/ou de sa taille, vous indiquant à quel moment changer de siège auto à mesure que bébé grandit.

En cas de non respect de cette règlementation, le conducteur s’expose à une amende de 135 euros, ce qui n’est rien comparé aux risques qu’il fait prendre à l’enfant qu’il transporte. Pour lui garantir une sécurité optimale en voiture, il est donc important d’être vigilant quant au matériel qui assurera son intégrité physique en cas d’accident.

bébé siège auto

Quels sont les signes qu’il faut changer de siège auto ?

On estime que l’enfant devient trop grand pour son siège auto lorsque sa tête dépasse du dossier. Attention, la taille des jambes n’est pas le premier critère à observer, puisqu’elles dépasseront du siège sans doute bien plus vite que sa tête ! Vous pouvez opter aussi pour un siège auto groupe 123, qui est un format universel et accompagnera votre enfant dans son évolution.

Même si le poids de votre enfant lui permet de passer à la catégorie supérieure, préférez attendre qu’il ait atteint le poids maximum autorisé par son siège actuel. C’est la même chose en termes de taille, puisque c’est sur ce critère qu’insiste particulièrement la norme R129, en vigueur depuis 2013, et qui remplace petit à petit les anciennes règlementations.

Vous possédez un siège auto homologué R44 ? Pas de panique, cette norme est toujours en vigueur pour le moment, et vous pouvez tout à fait continuer à l’utiliser pour voyager avec votre enfant. Il sera toujours temps de basculer sur l’autre norme lorsque viendra la nécessité de le changer.

Mon siège auto est-il trop vieux ?

Les sièges auto ont une durée de vie d’environ huit ans, qui peut s’étendre jusqu’à quinze ans selon certains constructeurs. Bien sûr, votre enfant ne pourra pas rester huit ans dans le même siège ; mais c’est une bonne chose de savoir que vous pourrez le recycler en en faisant don à une autre maman, à condition qu’il n’ait jamais subi de choc (même minime).

À moins que le siège ne soit pas neuf, il est donc rare de devoir en changer : tant qu’il est homologué et vierge de tout accident, il garantit la sécurité de votre enfant. Il est quand même conseillé de prendre un siège auto bébé avec les fixations isofix qui sont devenus une norme en France. Les vieux modèles ne seront probablement pas compatible avec cette norme.

bébé qui dort dans son siège auto

J’ai eu un petit accident, dois-je changer de siège auto ?

En cas d’accident, il est primordial de changer le siège auto de votre bébé (qu’il ait été présent lors de l’incident ou pas). Même à 10 km/h, le matériel peut devenir défectueux et ce de manière invisible, le rendant moins efficace en cas de nouvel accrochage. Dans ce cas, ne prenez aucun risque : vous n’aurez pas l’œil pour repérer des séquelles internes au siège auto, alors n’hésitez pas à en racheter un tout beau tout neuf !d

Acheter un siège auto d’occasion, ça se fait ?

De manière générale, évitez d’acheter un siège auto d’occasion pour votre enfant. Nous parlions plus haut de « recyclage » : ce n’est pas valable si vous ne savez pas d’où vient le matériel. Assurez-vous toujours que le siège n’ait pas subit de choc et surtout, qu’il soit encore homologué.

Un siège auto homologué garantit la sécurité de votre enfant lorsque vous voyagez en voiture, à condition qu’il corresponde à sa morphologie et  qu’il soit correctement installé et utilisé (ce qui est parfois plus souvent facile à dire qu’à faire). Sauf en cas d’accident ou état défectueux, vous êtes normalement assuré de ne changer de siège auto que lorsque votre enfant évoluera en conséquence.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *