Quand et comment déclarer sa grossesse ?

Quand et comment déclarer sa grossesse ?

Vous venez d’apprendre que vous êtes enceinte ? Félicitations, et bienvenue dans cette nouvelle aventure riche en émotions ! Déclarer sa grossesse est un passage obligatoire, mais surtout essentiel pour le bon déroulement des étapes qui vous attendent. Cela vous permettra d’obtenir une prise en charge de vos examens médicaux, mais aussi de débloquer les versements des prestations familiales à venir. Au cours de quel mois doit-on déclarer sa grossesse, et surtout, à qui ? Laissez-vous guider, nous vous expliquons tout !

Quel est le moment idéal pour déclarer sa grossesse ?

La déclaration de grossesse doit s’effectuer au plus tard avant la fin du 3ème mois (c’est à dire 14 semaines de grossesse ou 16 semaines d’aménorrhée). Elle peut être réalisée par le médecin traitant, un gynécologue ou encore une sage-femme. Désormais, la plupart des praticiens la réalise directement en ligne, vous permettant ainsi d’éviter d’avoir une montagne de paperasse à compléter et à renvoyer aux organismes (Caf, Sécurité sociale). Méfiance tout de même, il semblerait que tous ne soient pas encore à la page ! Le feuillet rose et les feuillets bleus, de nombreuses femmes les ont maudits, croisez les doigts pour ne jamais les connaître !

A qui est-il nécessaire de parler de sa grossesse ?

Vous avez probablement hâte d’annoncer votre grossesse à votre belle-famille ainsi qu’à votre meilleure amie, mais avez-vous pensé au plus important (d’un point de vue administratif) ? On vous rabâche à tout bout de champ qu’il faut déclarer votre grossesse, mais finalement, à qui devez-vous vous adresser ? Pas de panique, nous vous avons concocté une petite check-list, pour mieux comprendre, et surtout, ne rien oublier !

Déclarer sa grossesse auprès de l’assurance maladie

Afin de profiter d’une prise en charge rapide des frais médicaux liés à votre grossesse et maternité, il est nécessaire de communiquer avec l’assurance maladie de votre département. Généralement c’est le médecin ou la sage-femme qui s’occupe directement de la manipulation lors de votre consultation du troisième mois, et vous n’avez rien à faire. Pensez tout de même à vérifier sur votre espace Ameli que la demande a bien été prise en compte, et à mettre à jour votre carte vitale (en pharmacie par exemple).

aide déclaration grossesse

La prise en charge des examens médicaux à partir du 6ème mois de grossesse jusqu’à 12 semaines après l’accouchement est de 100%. Elle comprend le remboursement de tous vos examens médicaux, qu’ils soient réalisés chez votre médecin ou à l’hôpital (prises de sang et échographies incluses), la prise en charge de votre séjour à la maternité ainsi que les hospitalisations, les séances de préparation à l’accouchement et le congé maternité pour les mères salariées. En cas de dépassements d’honoraires il faudra cependant voir avec votre mutuelle pour le complément.

Avertir la CAF que vous attendez un enfant

La déclaration de grossesse auprès de la caisse d’allocations familiales permet de débloquer la prime à la naissance mais aussi la prestation d’accueil du jeune enfant (PAJE) qui sera versée jusqu’aux 3 ans de l’enfant. Ces aides n’ont pas les mêmes plafonds que les aides au logement, le Rsa, etc, et sont versées sous conditions de ressources. Vous avez donc tout intérêt à ne pas sauter cette étape. Une déclaration tardive risquerait de vous priver de ce petit coup de pouce pour accueillir bébé, et ça serait bien dommage !

Dois-je prévenir mon employeur que je suis enceinte ?

On pense souvent à tort que le patron devrait être le premier au courant de la grossesse. Si pour certaines femmes il est compliqué de le cacher (les petits tracas du premier trimestre…), la loi est pourtant claire : l’employée du secteur privé n’est pas obligée de révéler sa grossesse à son employeur. Il faut cependant le prévenir au moment du congé maternité, afin d’en bénéficier. Votre boss n’a certes pas son mot à dire sur vos choix de vie, mais il préférerait sans nul doute pouvoir anticiper votre remplacement et ainsi faciliter votre reprise à la suite de votre congé. Dans tous les cas, n’hésitez pas à privilégier le dialogue !


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *