Jumper ou sauteur bébé : bon ou mauvais pour la croissance ? Nos réponses

Jumper ou sauteur bébé : bon ou mauvais pour la croissance ? Nos réponses

Le Jumper ou jumperoo, aussi appelé sauteur bébé ou exerciseur, est un jouet assez similaire au trotteur, qui permettrait de favoriser le développement moteur de l’enfant. C’est indéniable, bébé s’amuse énormément dans son jumper, pour le plus grand bonheur des parents qui ne veulent que le bien être de leur petit ange.

Mais le sauteur bébé est-il vraiment bon pour la croissance de l’enfant ? S’il ne présente pas de danger apparent, son fonctionnement est tout de même questionnant et l’on est en droit de se demander s’il n’entrave pas le bon développement de ses facultés motrices.

Le sauteur bébé : moins dangereux que le trotteur

Bien que le sauteur bébé ne soit pas le jouet le plus indiqué pour favoriser l’éveil du tout-petit, il faut quand même noter qu’il est beaucoup moins dangereux que son cousin le trotteur. Ils présentent tous deux le même fonctionnement : l’enfant est maintenu en position verticale et touche le sol avec ses pieds. Le trotteur lui servira plutôt à avancer (ce qui le rend dangereux), alors que le sauteur reste immobile et ne lui permet que de sautiller sur place, ce qui le fait déjà beaucoup rire.

Bébé s’éveille moins dans ce type de jouet

Pourtant, ce type de jouet réduit considérablement l’intérêt de bébé quant à ses fonctions motrices. Dans un sauteur, il est en position verticale, soit une position dans laquelle il ne sait pas se mettre seul. Il peut donc attraper de nombreux objets avec une facilité déconcertante, qui d’habitude sont hors de sa portée. Cette posture ne favorise donc pas l’effort et la stratégie que le bambin aurait du mettre en place pour saisir cet objet d’ordinaire difficile à atteindre.

Le jumper ne favorise pas une bonne croissance

C’est là encore un point négatif du jumper pour bébé : il n’est pas particulièrement bon pour sa croissance et son développement. Beaucoup de parents proposent ce type de matériel à des bébés de 4 ou 5 mois, car en effet, ils semblent s’y amuser énormément. Malheureusement, les enfants ne savent pas toujours ce qui est bon pour eux (sur le long terme notamment).

sauteur pour bébé

En général, le bébé est tout à fait surexcité dans son exerciseur, parce qu’il peut faire des mouvements qu’il ne maîtrise pas d’habitude, et sans l’aide de personne. Une sorte de prise de contrôle particulièrement enthousiasmante, qui n’est pourtant pas très adaptée à son stade de développement.

Mettre un bébé trop régulièrement dans une position qu’il ne sait pas prendre de lui-même risque à terme de retarder sa croissance. C’est pour cela qu’il est fortement déconseillé d’installer un enfant d’à peine quelques mois dans ce type de jouet. N’ayant encore pas le tonus nécessaire pour supporter le poids de son propre corps, et ne pouvant pas expérimenter dans son sauteur les positions qui l’y aideraient, bébé pourra développer la marche plus tard que la moyenne, et à travers des mouvements grossiers qui résulteront d’un manque d’équilibre et d’expérimentation.

A partir de quel âge utiliser un sauteur bébé ?

Si vous souhaitez acheter un sauteur bébé ou un jumper à votre bout ‘chou, assurez-vous de le lui proposer à un âge adéquat. En effet, l’enfant doit déjà posséder un certain tonus et avoir fait l’expérience de plusieurs positions pour éviter que le jouet ne retarde sa croissance. En clair, bébé doit pouvoir s’asseoir tout seul pour utiliser un exerciseur, soit aux alentours de 6 ou 7 mois. Avant cela, ce jouet pourrait être néfaste pour la croissance de l’enfant. Vous pourrez déjà retrouver une sélection de jumperoos les plus populaires du marché.

Un jouet à utiliser sur de courtes durées

Alors, faut-il jeter à la poubelle ce super sauteur qui a l’air de ravir bébé ? Pas forcément. Le plus important est de l’utiliser correctement, et surtout, sur de courtes durées afin que les os de votre bambin se développent harmonieusement.

Dès lors que l’enfant se tient bien assis, voire qu’il a suffisamment d’appuis pour se mettre debout, on peut admettre que le sauteur bébé n’est pas forcément mauvais pour la croissance. Il faudra simplement veiller à ce qu’il conserve des espaces d’éveil moteur de qualité, où il pourra expérimenter tranquillement l’ensemble de ses capacités, et surtout dans des conditions réelles : la chute fait partie intégrante de l’apprentissage de la marche et ne doit pas être systématiquement empêchée, afin que l’enfant développe les réflexes qui lui permettront de se protéger.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *