Tout savoir sur l’accouchement sous hypnose !

Tout savoir sur l’accouchement sous hypnose !

Vous en avez probablement entendu parler dans votre entourage ou sur internet, l’accouchement sous hypnose, ou l’hypnose prénatale ne cesse de séduire de plus en plus de femmes. C’est d’ailleurs le choix qu’a fait la duchesse de Cambridge, Kate Middleton, pour donner naissance à ses trois enfants ! Cette technique d’accouchement qui se veut naturelle et sans douleur est accessible aux futures mamans désireuses de limiter toute intervention médicamenteuse, voire de se passer de péridurale. Accoucher sous hypnose permet-il réellement d’atténuer la douleur ? Doit-on se préparer longtemps à l’avance, et surtout, avec qui ? Nous répondons à toutes vos interrogations !

Qu’est-ce que l’hypnose ?

L’hypnose, d’une manière générale, est un état dans lequel va se trouver le corps, à mi chemin entre l’éveil et le sommeil. L’hypnose ne doit pas être confondue avec la méditation. Si cette dernière permet de se rapprocher de la douleur, et des problèmes, l’hypnose permet quant à elle d’apporter des modifications à un état d’esprit, de transformer le négatif en positif. Il s’agit de visualiser des scènes agréables, comme par exemple le fait de se plonger dans un bon bain chaud, et d’ainsi détourner son esprit de la douleur. Cette méthode est utilisée plus largement pour résoudre de nombreux maux : phobies, migraines, douleurs de règles et d’endométriose, etc. Elle se révèle également très efficace lorsque l’on souhaite arrêter de fumer ou perdre du poids. Des études ont même démontré que l’hypnose pouvait aider à obtenir de meilleurs résultats lors de FIV.

Quels sont les avantages d’un accouchement sous hypnose ?

L’hypnonaissance est un travail qui se veut uniquement mental, et qui repose sur quatre piliers, à savoir la respiration, la relaxation, la visualisation, mais aussi l’approfondissement. C’est une méthode qui séduit de nombreuses femmes car elle est naturelle, et permet dans certains cas de se passer de sédatifs et d’analgésiques, voire de l’intervention de l’anesthésiste et de la pose de péridurale.

L’avantage principal mis en avant est bien évidemment l’atténuation de la douleur lors du travail, mais également lors de l’expulsion (du bébé comme du placenta). Le fait de se mettre sous hypnose permet de minimiser ses peurs, de moins se crisper, et donc de réduire la sensation d’inconfort. Cette pratique apporte un bien-être à la fois physique, mais aussi mental. Dans le cas où la maman réussit à se passer d’intervention médicamenteuse, le corps n’a pas à passer par une phase de « detoxification » après l’accouchement. Il est donc plus facile de se remettre des évènements, tant pour la nouvelle mère que pour le nourrisson.
Femme enceinte

Avec qui et où préparer son accouchement sous hypnose ?

Que vous habitiez Marseille, Lyon ou encore Paris, sachez qu’il existe plusieurs sage-femmes dans toute la France qui proposent cet accompagnement. C’est une pratique très demandée ces dernières années, les places sont chères et il faut parfois s’inscrire dès l’annonce de la grossesse. Ne tardez surtout pas ! L’hypnose, pour être efficace le jour J, doit se préparer quotidiennement et en amont. Les séances commencent généralement à partir du 4ème mois de grossesse, et sont prises en charge par la sécurité sociale dans le cadre du suivi maternité c’est pour cela qu’il est indispensable de penser à déclarer sa grossesse au bon moment. Il est bien évidemment possible de faire plus de séances que le nombre fixé par l’assurance maladie si vous en ressentez le besoin. Vous pouvez venir seule, ou accompagnée de votre partenaire si vous le souhaitez (et c’est d’ailleurs recommandé !).

L’hypnose peut se pratiquer avec votre sage-femme en libéral (à son cabinet, à domicile) ou directement à la maternité dans laquelle vous souhaitez accoucher. N’hésitez pas à vous renseigner sur les options qui s’offrent à vous. Dans un premier temps, vous échangerez avec elle sur vos goûts, vos préférences, sur ce qui vous rend heureuse : vous vous concentrerez sur le positif, uniquement le positif. Chaque séance d’hypnose est unique et adaptée en fonction de la patiente. Par la suite, elle vous apprendra à mettre en pratique la visualisation, à travailler votre respiration et vous relaxer. Il est possible de participer à des cours collectifs d’hypnose. Ces derniers vous permettront de découvrir la pratique et de vous faire une idée, mais doivent être complétés par un suivi personnalisé.

L’auto hypnose à la maison

Pour les futures mamans qui désirent accoucher dans une structure publique, il est conseillé de s’entraîner à l’auto hypnose avec sa sage-femme, mais également seule à la maison. En effet, il n’est pas toujours possible d’avoir son praticien à ses côtés le jour de l’accouchement. Il existe de nombreux ouvrages à ce sujet (sur Amazon, en librairie…) ou encore des CDs, fichiers audio MP3 à télécharger gratuitement sur des forums, blogs ou sites spécialisés.

livre accouchement sous hypnose

Commerçant
Stock
Prix
Lien
Patientez... Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites
Mise à jour le : 26/05/2020 06:32

Bien que cette alternative puisse paraître séduisante et pratique, seule, elle n’apportera jamais les mêmes résultats que des séances prises avec un professionnel. Il est donc préférable de combiner les deux.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *