Rose pour les filles & bleu pour les garçons ?

Malheur à la maman qui enfreint ce commandement : « le rose c’est pour les filles, et le bleu pour les garçons », sous peine de condamner sa progéniture à 10 ans de psychanalyse…

En faisant quelques recherches sur le pourquoi du comment de cette « règle » (que voulez-vous je suis de nature curieuse), j’ai découvert qu’il y a un siècle… et bien c’était les petits garçons qui étaient habillés en rose, et les filles en bleu !

En effet, avant les années 20, on préférait le rose pour les petits garçons, en tant que variante « claire » du rouge, plus agressif, plus viril, plus « mec » quoi. A l’inverse, le bleu ciel, comme associé à la Vierge Marie, était considéré comme convenant mieux aux petites filles, car plus doux et délicat.

Difficile cependant d’identifier pourquoi cette tendance a fini par s’inverser ; premier élément de réponse, le bleu se masculinise au lendemain de la 1ère guerre mondiale, en devenant la couleur officielle des uniformes militaires. En 1927, à l’occasion de la naissance d’une petite princesse belge toute vêtue de bleu, Time Magazine s’intéresse à la question dans un article, aboutissant à la conclusion « qu’il n’y avait pas de réelle unanimité aux Etats-Unis » quant à la répartition des couleurs selon le sexe des enfants.

Finalement, sous l’influence des magazines féminins, le bleu est mis en avant pour les garçons et le rose pour les filles à partir des années 40, jusqu’à devenir la « norme » dans les années 50.

Et voilà pourquoi en tant que petites filles, nous avons été programmées à vivre dans un monde dégoulinant de rose bonbon…

Photos : The Pink and Blue Project par l’artiste coréen Jeong Mee Yoon.

Ce photographe a eu l’idée de photographier dans des chambres d’enfants, tous les objets roses que possédaient les petites filles, et tous les objets bleus des petits garçons. Ce projet lui a été inspiré par sa fille de 5 ans qui ne lui réclamait que des jouets et vêtements roses ; il s’est alors rendu compte que ce phénomène allait au delà des différences ethniques et culturelles, et que partout dans le monde les enfants étaient influencés de la même manière par la société de consommation.

 

Source d’information : livre « Vintage Baby knits », par Kristen Rengren

partager

17 commentaires

  1. l’été dernier, j’ai entendu une de mes petites voisines (5 ans) demander à sa copine si elle préférait le vélo bleu ou le vélo rose. La petite a eu le malheur de répondre « le rose » et ma petite voisine de répondre « quoi ? tu n’aimes pas le bleu ? le bleu est la couleur de notre Vierge Marie, ça veut dire que tu n’aimes pas la Sainte Vierge ??? »
    perso, j’avais jamais envisagé ça comme ça, jusque là…
    mes voisins vivent au 20ème siècle !!!

  2. BEURK ! c’est super bien fait n’empêche mais moi le rose et le bleu layette je peux pas, je bosse dans la grande distrib’ au rayon bébé, voilà pourquoi.
    j’essaie de leur faire passer le orange, le vert ou le jaune mais ils veulent pas parce que ça se vend pas (soi disant …), bref quand les gens m’offrent du rose pâle pour Nina : EBAY !!!!!!!!!

  3. Ca a tendance à me gaver un peu ces clichés, surtout quand on les remet dans leur perspective historique… Alors mon lardon a une dînette rose, met des tissus à fleurs et joue à la poupée ! Et malgré tout le rose quand j’ai récupéré en vêtement pour ma tartelette, j’ai usé de teinture pour éviter que sa garde-robe ne ressemble aux photos de ce billet !

  4. Elles font flipper ces photos !!!
    Très peu de rose (bonbec) à la maison, le rose ne va pas aux rousses, dommaaaaaage !!!!

  5. Anne-Laure

    Assez effrayantes comme photos !
    C’est malheureusement les parents qui transmettent cela à leurs enfants qui le transmettront aux leurs….Je ne crois pas que cela soit de la faute de la société de consommation mais bel est bien d’une « tradition » (si on peut dire ça) dont on hérite malgré soi.

  6. beurk! tout ce rose et ce bleu… ça fini par donner la nausée… et dire que je viens de refiare la chambre de notre no deux en toile à matelas rose…! hihihihihi!!!!

  7. Oh là là !!!!! Ca fait peur… La chambre de mes enfants est jaune et rouge ! Dans la garde robe de ma fille il y a un peu de toutes les couleurs et dans celle de mon fils…. ok pas mal de couleurs sombres et de bleu…. je sors ! :)

  8. Euh… trop c’est trop ! Sur les photos ça donne un peu la nausée ! Mais j’aime bien quand même un peu de rose pour les filles, un peu de bleu pour les garçons, en petites touches je trouve ça joli… les goûts et les couleurs ne se discutent pas, la preuve avec les commentaires publiés !

  9. Ping : Comme une envie de rose | Cheesecake à la framboise sans four | Cuisine en Bandoulière

  10. Sva

    Fascinant (et affligeant) de constater que l’homme (c’est-à-dire… nous… hum…) est à ce point conditionné (emprisonné! Parce qu’il le veut bien… et le vaut bien aussi? A méditer…) par la société, de consommation ou non d’ailleurs…
    Merci Emilie pour cet article tout à fait intéressant (oui, mois aussi je suis très curieuse)!

  11. onvatouscrever

    Comme quoi, nous sommes conditionné depuis la naissance , avec cette hyper sexualisation des bébés via les couleurs… Petites, je n’ai jamais aimé le rose, les paillettes, les Barbies, les dinettes, … et cela n’a jamais changé, LOL. Je préférais de loin les «  »" »jeux de garçons »" »" … J’ai toujours haïs ce genre de conditionnement, j’ai toujours été traité de garçon manqué et je n’ai jamais compris en quoi cela pouvait être une insulte (car les autres considèrent cela comme tel) !

    Vivement que tout cela change ! Vive les couleurs, vive la diversité ;-)

  12. très bel historique ! je milite pour le bleu chez les filles j’adore sur mes blondinettes

  13. Ping : La mode enfantine

  14. lori

    pourquoi ca serait rose pour les filles et bleu pour les garcons? si c’est rose pour les filles c’est a cause de la societe et les pubs qui leur impose.Avez vous deja vu un garcon avec Hello Kitty ou Barbie?moi jamais!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>